Le BTP inquiet

400 personnes selon la police et près d’1 millier selon les organisateurs avaient répondu à l’appel du secteur du BTP et ont manifesté hier matin dans les rues de Nouméa à l’appel de la Fédération Calédonienne du BTP, de l’ordre des architectes et de plusieurs organisations syndicales de salariés. Auteurs d’une lettre ouverte publiée le 1er octobre dernier et dans laquelle ils en appelaient au gouvernement pour sauver leur filière, ils demandent des garanties sur la mise en chantier effective des projets, publics et privés, énumérés mardi par le président du gouvernement. Il faudra plus qu’un « catalogue de projets » pour lever les inquiétudes et sauver les emplois ont martelé les manifestants. Le président du BTP NC, José Aparisi, est notre invité du matin

Show More
Top