INTERVIEW VIDÉO – Philippe Gomès. Invité du «Talk Le Figaro»

Les kilomètres aidant, c’est toutes proportions gardées qu’on a observé le remaniement ministériel depuis la Nouvelle-Calédonie: «Remaniement, le terme est excessif. C’est un ajustement conjoncturel où les équilibres politiques semblent avoir été pesés au trébuchet», ironise le député UDI de la collectivité française, Philippe Gomès. Invité du «Talk Le Figaro», l’ancien président du gouvernement de Nouvelle-Calédonie avoue que c’est davantage le référendum sur l’indépendance de son territoire qui l’affaire ces derniers temps. «Sur le sujet, le président Macron a eu une phrase qui est un bel hommage: “La France serait moins belle sans la Nouvelle-Calédonie.” C’est une manière de dire son choix sans le dire», insiste ainsi le chef du principal parti anti-indépendantiste, Calédonie ensemble.

Show More
Top