Chasseuse ou vidéaste, des plongeuses passionnées.

Longtemps, la mer était une affaire d’homme, on disait même que la gente féminine portait malheur sur un bateau. Il en a fallu du temps pour que les femmes s’imposent face aux vieux loups de mer ! ;Aujourd’hui il n’est pas rare de les voir larguer les amarres, mais aussi d’investir les fonds marins. Antoine ;part à la rencontre de Ingrid Wendt passionnée de chasse sous-marine et de Elisabeth Auplat, qui elle, plonge sans fusil mais une caméra à la main.

Show More
Top